Tales of Regeneration

Le forum retrace les péripéties de nos trois boulets
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.

Aller en bas 
AuteurMessage
Saphir Teoshi
Admin
avatar

Nombre de messages : 87
Localisation : Je vogue de Bases en Nids, d'ennemis en ennemis...
Humeur : Franchise cinglante...
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Jeu 21 Aoû - 20:42

C'est très simple, on donne un début d'histoire, et les autres la continuent.

J'commence ! Razz

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.







I summon you... COME, SPIRIT !!



Dernière édition par Saphir Teoshi le Mar 2 Sep - 18:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristal Aurion
Admin
avatar

Nombre de messages : 146
Localisation : attent patiement de se rendre ailleur que dans le temple de Gnome -_-
Humeur : Mauvais TT (comme d'hab quoi)
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Dim 24 Aoû - 1:44

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.

Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarqué dans cette clairière.






I am the princess of Sylvarant Cristal Serenity and a half-elf... so... i will be kill you... maybe...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-mishima.superforum.fr
Saphir Teoshi
Admin
avatar

Nombre de messages : 87
Localisation : Je vogue de Bases en Nids, d'ennemis en ennemis...
Humeur : Franchise cinglante...
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Dim 24 Aoû - 20:20

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarqué dans cette clairière.

Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.







I summon you... COME, SPIRIT !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristal Aurion
Admin
avatar

Nombre de messages : 146
Localisation : attent patiement de se rendre ailleur que dans le temple de Gnome -_-
Humeur : Mauvais TT (comme d'hab quoi)
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Lun 25 Aoû - 11:56

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarqué dans cette clairière.
Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.

Celle-ci très heureuse ne voulait pas le laisser partir pour finir de nouveau seule.






I am the princess of Sylvarant Cristal Serenity and a half-elf... so... i will be kill you... maybe...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-mishima.superforum.fr
Rubis Irving
Admin
avatar

Nombre de messages : 101
Age : 27
Localisation : paumée sur Derris Kharlan... =/
Humeur : ... nice ! ^^
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Lun 25 Aoû - 12:37

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarquée dans cette clairière.
Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.
Celle-ci très heureuse ne voulait pas le laisser partir pour finir de nouveau seule.

Elle laissa alors entrer son invité dans sa modeste demeure, puis l'emmena dans son cagibi et ferma la porte à clé.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristal Aurion
Admin
avatar

Nombre de messages : 146
Localisation : attent patiement de se rendre ailleur que dans le temple de Gnome -_-
Humeur : Mauvais TT (comme d'hab quoi)
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Lun 25 Aoû - 13:00

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarquée dans cette clairière.
Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.
Celle-ci très heureuse ne voulait pas le laisser partir pour finir de nouveau seule.
Elle laissa alors entrer son invité dans sa modeste demeure, puis l'emmena dans son cagibi et ferma la porte à clé.

Elle s'asseya sur une chaise et commenca à lui parler de sa triste vie alors qu'il tapait comme un fou contre la porte qui ne cèderait pas pour sortir de ce miniscule endroit.






I am the princess of Sylvarant Cristal Serenity and a half-elf... so... i will be kill you... maybe...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-mishima.superforum.fr
Saphir Teoshi
Admin
avatar

Nombre de messages : 87
Localisation : Je vogue de Bases en Nids, d'ennemis en ennemis...
Humeur : Franchise cinglante...
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Sam 30 Aoû - 14:16

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarquée dans cette clairière.
Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.
Celle-ci très heureuse ne voulait pas le laisser partir pour finir de nouveau seule.
Elle laissa alors entrer son invité dans sa modeste demeure, puis l'emmena dans son cagibi et ferma la porte à clé.
Elle s'asseya sur une chaise et commenca à lui parler de sa triste vie alors qu'il tapait comme un fou contre la porte qui ne cèderait pas pour sortir de ce miniscule endroit.

Enervée de ne pas être écoutée, la jeune fille attrapa son fusil à pompe et tira, tuant le charpentier... mais un détective privé sonna presque immédiatement à la porte d'entrée.







I summon you... COME, SPIRIT !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristal Aurion
Admin
avatar

Nombre de messages : 146
Localisation : attent patiement de se rendre ailleur que dans le temple de Gnome -_-
Humeur : Mauvais TT (comme d'hab quoi)
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Dim 31 Aoû - 13:50

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarquée dans cette clairière.
Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.
Celle-ci très heureuse ne voulait pas le laisser partir pour finir de nouveau seule.
Elle laissa alors entrer son invité dans sa modeste demeure, puis l'emmena dans son cagibi et ferma la porte à clé.
Elle s'asseya sur une chaise et commenca à lui parler de sa triste vie alors qu'il tapait comme un fou contre la porte qui ne cèderait pas pour sortir de ce miniscule endroit.
Enervée de ne pas être écoutée, la jeune fille attrapa son fusil à pompes et tira, tuant le charpentier... mais un détective privé sonna presque immédiatement à la porte d'entrée.

La jeune fille le laissa entrer puisqu'elle avait jeté le charpentier dans le puit sans fond de derrière chez elle mais elle était prète a recommancer à tuer si il commencait à avoir des soupçons.






I am the princess of Sylvarant Cristal Serenity and a half-elf... so... i will be kill you... maybe...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-mishima.superforum.fr
Saphir Teoshi
Admin
avatar

Nombre de messages : 87
Localisation : Je vogue de Bases en Nids, d'ennemis en ennemis...
Humeur : Franchise cinglante...
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Dim 31 Aoû - 16:36

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarquée dans cette clairière.
Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.
Celle-ci très heureuse ne voulait pas le laisser partir pour finir de nouveau seule.
Elle laissa alors entrer son invité dans sa modeste demeure, puis l'emmena dans son cagibi et ferma la porte à clé.
Elle s'asseya sur une chaise et commenca à lui parler de sa triste vie alors qu'il tapait comme un fou contre la porte qui ne cèderait pas pour sortir de ce miniscule endroit.
Enervée de ne pas être écoutée, la jeune fille attrapa son fusil à pompes et tira, tuant le charpentier... mais un détective privé sonna presque immédiatement à la porte d'entrée.
La jeune fille le laissa entrer puisqu'elle avait jeté le charpentier dans le puit sans fond de derrière chez elle mais elle était prète a recommencer à tuer si il commencait à avoir des soupçons.

Il lui présenta sa carte de détective, lui dit chercher un jeune charpentier qui serait hors la loi, voulant en réalité déposer une bombe à neutron dans la ville d'à coté, et demanda si elle acceptait que l'on fouille le puit.







I summon you... COME, SPIRIT !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristal Aurion
Admin
avatar

Nombre de messages : 146
Localisation : attent patiement de se rendre ailleur que dans le temple de Gnome -_-
Humeur : Mauvais TT (comme d'hab quoi)
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Dim 31 Aoû - 16:55

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarquée dans cette clairière.
Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.
Celle-ci très heureuse ne voulait pas le laisser partir pour finir de nouveau seule.
Elle laissa alors entrer son invité dans sa modeste demeure, puis l'emmena dans son cagibi et ferma la porte à clé.
Elle s'asseya sur une chaise et commenca à lui parler de sa triste vie alors qu'il tapait comme un fou contre la porte qui ne cèderait pas pour sortir de ce miniscule endroit.
Enervée de ne pas être écoutée, la jeune fille attrapa son fusil à pompes et tira, tuant le charpentier... mais un détective privé sonna presque immédiatement à la porte d'entrée.
La jeune fille le laissa entrer puisqu'elle avait jeté le charpentier dans le puit sans fond de derrière chez elle mais elle était prète a recommencer à tuer si il commencait à avoir des soupçons.
Il lui présenta sa carte de détective, lui dit chercher un jeune charpentier qui serait hors la loi, voulant en réaliter déposer une bombe à neutron dans la ville d'à côté et demanda si elle acceptait qur l'on fouille le puit.



Elle lui répondit qu'elle serait ravie de l'aider mais que malheureseusement cela était impossible, car le puit était sans fond.






I am the princess of Sylvarant Cristal Serenity and a half-elf... so... i will be kill you... maybe...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-mishima.superforum.fr
Saphir Teoshi
Admin
avatar

Nombre de messages : 87
Localisation : Je vogue de Bases en Nids, d'ennemis en ennemis...
Humeur : Franchise cinglante...
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Lun 1 Sep - 15:16

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarquée dans cette clairière.
Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.
Celle-ci très heureuse ne voulait pas le laisser partir pour finir de nouveau seule.
Elle laissa alors entrer son invité dans sa modeste demeure, puis l'emmena dans son cagibi et ferma la porte à clé.
Elle s'asseya sur une chaise et commenca à lui parler de sa triste vie alors qu'il tapait comme un fou contre la porte qui ne cèderait pas pour sortir de ce miniscule endroit.
Enervée de ne pas être écoutée, la jeune fille attrapa son fusil à pompes et tira, tuant le charpentier... mais un détective privé sonna presque immédiatement à la porte d'entrée.
La jeune fille le laissa entrer puisqu'elle avait jeté le charpentier dans le puit sans fond de derrière chez elle mais elle était prète a recommencer à tuer si il commencait à avoir des soupçons.
Il lui présenta sa carte de détective, lui dit chercher un jeune charpentier qui serait hors la loi, voulant en réaliter déposer une bombe à neutron dans la ville d'à côté et demanda si elle acceptait qur l'on fouille le puit.
Elle lui répondit qu'elle serait ravie de l'aider mais que malheureseusement cela était impossible, car le puit était sans fond.

Le détective la trouva particulièrement suspecte et l'envoya à l'asile, en quarantaine et en camisole, car il la prit pour une folle à cause de son histoire de puit sans fond.







I summon you... COME, SPIRIT !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristal Aurion
Admin
avatar

Nombre de messages : 146
Localisation : attent patiement de se rendre ailleur que dans le temple de Gnome -_-
Humeur : Mauvais TT (comme d'hab quoi)
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Lun 1 Sep - 15:31

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarquée dans cette clairière.
Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.
Celle-ci très heureuse ne voulait pas le laisser partir pour finir de nouveau seule.
Elle laissa alors entrer son invité dans sa modeste demeure, puis l'emmena dans son cagibi et ferma la porte à clé.
Elle s'asseya sur une chaise et commenca à lui parler de sa triste vie alors qu'il tapait comme un fou contre la porte qui ne cèderait pas pour sortir de ce miniscule endroit.
Enervée de ne pas être écoutée, la jeune fille attrapa son fusil à pompes et tira, tuant le charpentier... mais un détective privé sonna presque immédiatement à la porte d'entrée.
La jeune fille le laissa entrer puisqu'elle avait jeté le charpentier dans le puit sans fond de derrière chez elle mais elle était prète a recommencer à tuer si il commencait à avoir des soupçons.
Il lui présenta sa carte de détective, lui dit chercher un jeune charpentier qui serait hors la loi, voulant en réaliter déposer une bombe à neutron dans la ville d'à côté et demanda si elle acceptait qur l'on fouille le puit.
Elle lui répondit qu'elle serait ravie de l'aider mais que malheureseusement cela était impossible, car le puit était sans fond.
Le détective la trouva particulièrement suspecte et l'envoya à l'asile, en quarantaine et en camisole, car il la prit pour une folle à cause de son histoire de puit sans fond.

Le détective fouilla par la suite le puit et découvrit le cadavre mais la corde qui le relier à l'extèrieur de détacha et il se retrouvi prisonnier du puit.






I am the princess of Sylvarant Cristal Serenity and a half-elf... so... i will be kill you... maybe...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-mishima.superforum.fr
Saphir Teoshi
Admin
avatar

Nombre de messages : 87
Localisation : Je vogue de Bases en Nids, d'ennemis en ennemis...
Humeur : Franchise cinglante...
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Lun 1 Sep - 15:38

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarquée dans cette clairière.
Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.
Celle-ci très heureuse ne voulait pas le laisser partir pour finir de nouveau seule.
Elle laissa alors entrer son invité dans sa modeste demeure, puis l'emmena dans son cagibi et ferma la porte à clé.
Elle s'asseya sur une chaise et commenca à lui parler de sa triste vie alors qu'il tapait comme un fou contre la porte qui ne cèderait pas pour sortir de ce miniscule endroit.
Enervée de ne pas être écoutée, la jeune fille attrapa son fusil à pompes et tira, tuant le charpentier... mais un détective privé sonna presque immédiatement à la porte d'entrée.
La jeune fille le laissa entrer puisqu'elle avait jeté le charpentier dans le puit sans fond de derrière chez elle mais elle était prète a recommencer à tuer si il commencait à avoir des soupçons.
Il lui présenta sa carte de détective, lui dit chercher un jeune charpentier qui serait hors la loi, voulant en réaliter déposer une bombe à neutron dans la ville d'à côté et demanda si elle acceptait qur l'on fouille le puit.
Elle lui répondit qu'elle serait ravie de l'aider mais que malheureseusement cela était impossible, car le puit était sans fond.
Le détective la trouva particulièrement suspecte et l'envoya à l'asile, en quarantaine et en camisole, car il la prit pour une folle à cause de son histoire de puit sans fond.
Le détective fouilla par la suite le puit et découvrit le cadavre mais la corde qui le relier à l'extèrieur de détacha et il se retrouvi prisonnier du puit.

Pendant ce temps, à l'hopital, la jeune fille faisait valoir ses droits, et on héstima que bien que émotionnellement troublée, elle avait le droit d'être remise en liberté.







I summon you... COME, SPIRIT !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristal Aurion
Admin
avatar

Nombre de messages : 146
Localisation : attent patiement de se rendre ailleur que dans le temple de Gnome -_-
Humeur : Mauvais TT (comme d'hab quoi)
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Lun 1 Sep - 16:10

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarquée dans cette clairière.
Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.
Celle-ci très heureuse ne voulait pas le laisser partir pour finir de nouveau seule.
Elle laissa alors entrer son invité dans sa modeste demeure, puis l'emmena dans son cagibi et ferma la porte à clé.
Elle s'asseya sur une chaise et commenca à lui parler de sa triste vie alors qu'il tapait comme un fou contre la porte qui ne cèderait pas pour sortir de ce miniscule endroit.
Enervée de ne pas être écoutée, la jeune fille attrapa son fusil à pompes et tira, tuant le charpentier... mais un détective privé sonna presque immédiatement à la porte d'entrée.
La jeune fille le laissa entrer puisqu'elle avait jeté le charpentier dans le puit sans fond de derrière chez elle mais elle était prète a recommencer à tuer si il commencait à avoir des soupçons.
Il lui présenta sa carte de détective, lui dit chercher un jeune charpentier qui serait hors la loi, voulant en réaliter déposer une bombe à neutron dans la ville d'à côté et demanda si elle acceptait qur l'on fouille le puit.
Elle lui répondit qu'elle serait ravie de l'aider mais que malheureseusement cela était impossible, car le puit était sans fond.
Le détective la trouva particulièrement suspecte et l'envoya à l'asile, en quarantaine et en camisole, car il la prit pour une folle à cause de son histoire de puit sans fond.
Le détective fouilla par la suite le puit et découvrit le cadavre mais la corde qui le relier à l'extèrieur de détacha et il se retrouvi prisonnier du puit.
Pendant ce temps, à l'hopital, la jeune fille faisait valoir ses droits, et on héstima que bien que émotionnellement troublée, elle avait le droit d'être remise en liberté.


Elle retourna chez elle et alla voir le puit ou elle trouva l'odeur des deux cadavres.






I am the princess of Sylvarant Cristal Serenity and a half-elf... so... i will be kill you... maybe...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-mishima.superforum.fr
Rubis Irving
Admin
avatar

Nombre de messages : 101
Age : 27
Localisation : paumée sur Derris Kharlan... =/
Humeur : ... nice ! ^^
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Mar 2 Sep - 1:35

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarquée dans cette clairière.
Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.
Celle-ci très heureuse ne voulait pas le laisser partir pour finir de nouveau seule.
Elle laissa alors entrer son invité dans sa modeste demeure, puis l'emmena dans son cagibi et ferma la porte à clé.
Elle s'asseya sur une chaise et commenca à lui parler de sa triste vie alors qu'il tapait comme un fou contre la porte qui ne cèderait pas pour sortir de ce miniscule endroit.
Enervée de ne pas être écoutée, la jeune fille attrapa son fusil à pompes et tira, tuant le charpentier... mais un détective privé sonna presque immédiatement à la porte d'entrée.
La jeune fille le laissa entrer puisqu'elle avait jeté le charpentier dans le puit sans fond de derrière chez elle mais elle était prète a recommencer à tuer si il commencait à avoir des soupçons.
Il lui présenta sa carte de détective, lui dit chercher un jeune charpentier qui serait hors la loi, voulant en réaliter déposer une bombe à neutron dans la ville d'à côté et demanda si elle acceptait qur l'on fouille le puit.
Elle lui répondit qu'elle serait ravie de l'aider mais que malheureseusement cela était impossible, car le puit était sans fond.
Le détective la trouva particulièrement suspecte et l'envoya à l'asile, en quarantaine et en camisole, car il la prit pour une folle à cause de son histoire de puit sans fond.
Le détective fouilla par la suite le puit et découvrit le cadavre mais la corde qui le relier à l'extèrieur de détacha et il se retrouvi prisonnier du puit.
Pendant ce temps, à l'hopital, la jeune fille faisait valoir ses droits, et on héstima que bien que émotionnellement troublée, elle avait le droit d'être remise en liberté.
Elle retourna chez elle et alla voir le puit ou elle trouva l'odeur des deux cadavres.

Cette odeur, qui lui parvenait délicatement aux narines telle une légère brise parfumée, l'inspira dans ses délires psychopathes :






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphir Teoshi
Admin
avatar

Nombre de messages : 87
Localisation : Je vogue de Bases en Nids, d'ennemis en ennemis...
Humeur : Franchise cinglante...
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Mar 2 Sep - 11:24

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarquée dans cette clairière.
Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.
Celle-ci très heureuse ne voulait pas le laisser partir pour finir de nouveau seule.
Elle laissa alors entrer son invité dans sa modeste demeure, puis l'emmena dans son cagibi et ferma la porte à clé.
Elle s'asseya sur une chaise et commenca à lui parler de sa triste vie alors qu'il tapait comme un fou contre la porte qui ne cèderait pas pour sortir de ce miniscule endroit.
Enervée de ne pas être écoutée, la jeune fille attrapa son fusil à pompes et tira, tuant le charpentier... mais un détective privé sonna presque immédiatement à la porte d'entrée.
La jeune fille le laissa entrer puisqu'elle avait jeté le charpentier dans le puit sans fond de derrière chez elle mais elle était prète a recommencer à tuer si il commencait à avoir des soupçons.
Il lui présenta sa carte de détective, lui dit chercher un jeune charpentier qui serait hors la loi, voulant en réaliter déposer une bombe à neutron dans la ville d'à côté et demanda si elle acceptait qur l'on fouille le puit.
Elle lui répondit qu'elle serait ravie de l'aider mais que malheureseusement cela était impossible, car le puit était sans fond.
Le détective la trouva particulièrement suspecte et l'envoya à l'asile, en quarantaine et en camisole, car il la prit pour une folle à cause de son histoire de puit sans fond.
Le détective fouilla par la suite le puit et découvrit le cadavre mais la corde qui le relier à l'extèrieur de détacha et il se retrouvi prisonnier du puit.
Pendant ce temps, à l'hopital, la jeune fille faisait valoir ses droits, et on héstima que bien que émotionnellement troublée, elle avait le droit d'être remise en liberté.
Elle retourna chez elle et alla voir le puit ou elle trouva l'odeur des deux cadavres.
Cette odeur, qui lui parvenait délicatement aux narines telle une légère brise parfumée, l'inspira dans ses délires psychopathes :

"- ...Je vais me faire une collection d'odeurs différentes de cadavres !! Comme dans "Le parfum" !!" se dit-elle avant de se renommer Jean-Baptiste Grenouille.







I summon you... COME, SPIRIT !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristal Aurion
Admin
avatar

Nombre de messages : 146
Localisation : attent patiement de se rendre ailleur que dans le temple de Gnome -_-
Humeur : Mauvais TT (comme d'hab quoi)
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Mar 2 Sep - 12:00

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarquée dans cette clairière.
Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.
Celle-ci très heureuse ne voulait pas le laisser partir pour finir de nouveau seule.
Elle laissa alors entrer son invité dans sa modeste demeure, puis l'emmena dans son cagibi et ferma la porte à clé.
Elle s'asseya sur une chaise et commenca à lui parler de sa triste vie alors qu'il tapait comme un fou contre la porte qui ne cèderait pas pour sortir de ce miniscule endroit.
Enervée de ne pas être écoutée, la jeune fille attrapa son fusil à pompes et tira, tuant le charpentier... mais un détective privé sonna presque immédiatement à la porte d'entrée.
La jeune fille le laissa entrer puisqu'elle avait jeté le charpentier dans le puit sans fond de derrière chez elle mais elle était prète a recommencer à tuer si il commencait à avoir des soupçons.
Il lui présenta sa carte de détective, lui dit chercher un jeune charpentier qui serait hors la loi, voulant en réaliter déposer une bombe à neutron dans la ville d'à côté et demanda si elle acceptait qur l'on fouille le puit.
Elle lui répondit qu'elle serait ravie de l'aider mais que malheureseusement cela était impossible, car le puit était sans fond.
Le détective la trouva particulièrement suspecte et l'envoya à l'asile, en quarantaine et en camisole, car il la prit pour une folle à cause de son histoire de puit sans fond.
Le détective fouilla par la suite le puit et découvrit le cadavre mais la corde qui le relier à l'extèrieur de détacha et il se retrouvi prisonnier du puit.
Pendant ce temps, à l'hopital, la jeune fille faisait valoir ses droits, et on héstima que bien que émotionnellement troublée, elle avait le droit d'être remise en liberté.
Elle retourna chez elle et alla voir le puit ou elle trouva l'odeur des deux cadavres.
Cette odeur, qui lui parvenait délicatement aux narines telle une légère brise parfumée, l'inspira dans ses délires psychopathes :
"- ...Je vais me faire une collection d'odeurs différentes de cadavres !! Comme dans "Le parfum" !!" se dit-elle avant de se renommer Jean-Baptiste Grenouille.

Et elle décida également de ne tuer que des hommes tous de manière différente, après tout le premier était mort d'un fusil à pompes, le second, de faim surement.






I am the princess of Sylvarant Cristal Serenity and a half-elf... so... i will be kill you... maybe...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-mishima.superforum.fr
Saphir Teoshi
Admin
avatar

Nombre de messages : 87
Localisation : Je vogue de Bases en Nids, d'ennemis en ennemis...
Humeur : Franchise cinglante...
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Mar 2 Sep - 13:21

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarquée dans cette clairière.
Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.
Celle-ci très heureuse ne voulait pas le laisser partir pour finir de nouveau seule.
Elle laissa alors entrer son invité dans sa modeste demeure, puis l'emmena dans son cagibi et ferma la porte à clé.
Elle s'asseya sur une chaise et commenca à lui parler de sa triste vie alors qu'il tapait comme un fou contre la porte qui ne cèderait pas pour sortir de ce miniscule endroit.
Enervée de ne pas être écoutée, la jeune fille attrapa son fusil à pompes et tira, tuant le charpentier... mais un détective privé sonna presque immédiatement à la porte d'entrée.
La jeune fille le laissa entrer puisqu'elle avait jeté le charpentier dans le puit sans fond de derrière chez elle mais elle était prète a recommencer à tuer si il commencait à avoir des soupçons.
Il lui présenta sa carte de détective, lui dit chercher un jeune charpentier qui serait hors la loi, voulant en réaliter déposer une bombe à neutron dans la ville d'à côté et demanda si elle acceptait qur l'on fouille le puit.
Elle lui répondit qu'elle serait ravie de l'aider mais que malheureseusement cela était impossible, car le puit était sans fond.
Le détective la trouva particulièrement suspecte et l'envoya à l'asile, en quarantaine et en camisole, car il la prit pour une folle à cause de son histoire de puit sans fond.
Le détective fouilla par la suite le puit et découvrit le cadavre mais la corde qui le relier à l'extèrieur de détacha et il se retrouvi prisonnier du puit.
Pendant ce temps, à l'hopital, la jeune fille faisait valoir ses droits, et on héstima que bien que émotionnellement troublée, elle avait le droit d'être remise en liberté.
Elle retourna chez elle et alla voir le puit ou elle trouva l'odeur des deux cadavres.
Cette odeur, qui lui parvenait délicatement aux narines telle une légère brise parfumée, l'inspira dans ses délires psychopathes :
"- ...Je vais me faire une collection d'odeurs différentes de cadavres !! Comme dans "Le parfum" !!" se dit-elle avant de se renommer Jean-Baptiste Grenouille.
Et elle décida également de ne tuer que des hommes tous de manière différente, après tout le premier était mort d'un fusil à pompes, le second, de faim surement.

Pendant qu'elle réfléchissait à une tactique pour en tuer d'autres, un gars qui s'occupait des eaux usagées avait été envoyé pour vérifier l'état du puit : "- Puis-je regarder ? lui demanda t-il
"- Mais bien sur. Attendez que je vous aide... fit elle en le poussant par derrière.







I summon you... COME, SPIRIT !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristal Aurion
Admin
avatar

Nombre de messages : 146
Localisation : attent patiement de se rendre ailleur que dans le temple de Gnome -_-
Humeur : Mauvais TT (comme d'hab quoi)
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Mar 2 Sep - 13:59

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarquée dans cette clairière.
Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.
Celle-ci très heureuse ne voulait pas le laisser partir pour finir de nouveau seule.
Elle laissa alors entrer son invité dans sa modeste demeure, puis l'emmena dans son cagibi et ferma la porte à clé.
Elle s'asseya sur une chaise et commenca à lui parler de sa triste vie alors qu'il tapait comme un fou contre la porte qui ne cèderait pas pour sortir de ce miniscule endroit.
Enervée de ne pas être écoutée, la jeune fille attrapa son fusil à pompes et tira, tuant le charpentier... mais un détective privé sonna presque immédiatement à la porte d'entrée.
La jeune fille le laissa entrer puisqu'elle avait jeté le charpentier dans le puit sans fond de derrière chez elle mais elle était prète a recommencer à tuer si il commencait à avoir des soupçons.
Il lui présenta sa carte de détective, lui dit chercher un jeune charpentier qui serait hors la loi, voulant en réaliter déposer une bombe à neutron dans la ville d'à côté et demanda si elle acceptait qur l'on fouille le puit.
Elle lui répondit qu'elle serait ravie de l'aider mais que malheureseusement cela était impossible, car le puit était sans fond.
Le détective la trouva particulièrement suspecte et l'envoya à l'asile, en quarantaine et en camisole, car il la prit pour une folle à cause de son histoire de puit sans fond.
Le détective fouilla par la suite le puit et découvrit le cadavre mais la corde qui le relier à l'extèrieur de détacha et il se retrouvi prisonnier du puit.
Pendant ce temps, à l'hopital, la jeune fille faisait valoir ses droits, et on héstima que bien que émotionnellement troublée, elle avait le droit d'être remise en liberté.
Elle retourna chez elle et alla voir le puit ou elle trouva l'odeur des deux cadavres.
Cette odeur, qui lui parvenait délicatement aux narines telle une légère brise parfumée, l'inspira dans ses délires psychopathes :
"- ...Je vais me faire une collection d'odeurs différentes de cadavres !! Comme dans "Le parfum" !!" se dit-elle avant de se renommer Jean-Baptiste Grenouille.
Et elle décida également de ne tuer que des hommes tous de manière différente, après tout le premier était mort d'un fusil à pompes, le second, de faim surement.
Pendant qu'elle réfléchissait à une tactique pour en tuer d'autres, un gars qui s'occupait des eaux usagées avait été envoyé pour vérifier l'état du puit : "- Puis-je regarder ? lui demanda t-il
"- Mais bien sur. Attendez que je vous aide... fit elle en le poussant par derrière.

Après une chute vertigineuse il se fracassa le crane contre un rocher, le sang se mit à couler, il n'y avait pas d'eau mais du sang.






I am the princess of Sylvarant Cristal Serenity and a half-elf... so... i will be kill you... maybe...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-mishima.superforum.fr
Rubis Irving
Admin
avatar

Nombre de messages : 101
Age : 27
Localisation : paumée sur Derris Kharlan... =/
Humeur : ... nice ! ^^
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Mar 2 Sep - 14:04

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarquée dans cette clairière.
Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.
Celle-ci très heureuse ne voulait pas le laisser partir pour finir de nouveau seule.
Elle laissa alors entrer son invité dans sa modeste demeure, puis l'emmena dans son cagibi et ferma la porte à clé.
Elle s'asseya sur une chaise et commenca à lui parler de sa triste vie alors qu'il tapait comme un fou contre la porte qui ne cèderait pas pour sortir de ce miniscule endroit.
Enervée de ne pas être écoutée, la jeune fille attrapa son fusil à pompes et tira, tuant le charpentier... mais un détective privé sonna presque immédiatement à la porte d'entrée.
La jeune fille le laissa entrer puisqu'elle avait jeté le charpentier dans le puit sans fond de derrière chez elle mais elle était prète a recommencer à tuer si il commencait à avoir des soupçons.
Il lui présenta sa carte de détective, lui dit chercher un jeune charpentier qui serait hors la loi, voulant en réaliter déposer une bombe à neutron dans la ville d'à côté et demanda si elle acceptait qur l'on fouille le puit.
Elle lui répondit qu'elle serait ravie de l'aider mais que malheureseusement cela était impossible, car le puit était sans fond.
Le détective la trouva particulièrement suspecte et l'envoya à l'asile, en quarantaine et en camisole, car il la prit pour une folle à cause de son histoire de puit sans fond.
Le détective fouilla par la suite le puit et découvrit le cadavre mais la corde qui le relier à l'extèrieur de détacha et il se retrouvi prisonnier du puit.
Pendant ce temps, à l'hopital, la jeune fille faisait valoir ses droits, et on héstima que bien que émotionnellement troublée, elle avait le droit d'être remise en liberté.
Elle retourna chez elle et alla voir le puit ou elle trouva l'odeur des deux cadavres.
Cette odeur, qui lui parvenait délicatement aux narines telle une légère brise parfumée, l'inspira dans ses délires psychopathes :
"- ...Je vais me faire une collection d'odeurs différentes de cadavres !! Comme dans "Le parfum" !!" se dit-elle avant de se renommer Jean-Baptiste Grenouille.
Et elle décida également de ne tuer que des hommes tous de manière différente, après tout le premier était mort d'un fusil à pompes, le second, de faim surement.
Pendant qu'elle réfléchissait à une tactique pour en tuer d'autres, un gars qui s'occupait des eaux usagées avait été envoyé pour vérifier l'état du puit : "- Puis-je regarder ? lui demanda t-il
"- Mais bien sur. Attendez que je vous aide... fit elle en le poussant par derrière.

Mais elle se rendit compte que les morts mettaient un certain temps avant de dégager leur délicate senteur. Elle réfléchit alors à un processus d'accélération de la décomposition cadavérique.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphir Teoshi
Admin
avatar

Nombre de messages : 87
Localisation : Je vogue de Bases en Nids, d'ennemis en ennemis...
Humeur : Franchise cinglante...
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Mar 2 Sep - 16:22

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarquée dans cette clairière.
Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.
Celle-ci très heureuse ne voulait pas le laisser partir pour finir de nouveau seule.
Elle laissa alors entrer son invité dans sa modeste demeure, puis l'emmena dans son cagibi et ferma la porte à clé.
Elle s'asseya sur une chaise et commenca à lui parler de sa triste vie alors qu'il tapait comme un fou contre la porte qui ne cèderait pas pour sortir de ce miniscule endroit.
Enervée de ne pas être écoutée, la jeune fille attrapa son fusil à pompes et tira, tuant le charpentier... mais un détective privé sonna presque immédiatement à la porte d'entrée.
La jeune fille le laissa entrer puisqu'elle avait jeté le charpentier dans le puit sans fond de derrière chez elle mais elle était prète a recommencer à tuer si il commencait à avoir des soupçons.
Il lui présenta sa carte de détective, lui dit chercher un jeune charpentier qui serait hors la loi, voulant en réaliter déposer une bombe à neutron dans la ville d'à côté et demanda si elle acceptait qur l'on fouille le puit.
Elle lui répondit qu'elle serait ravie de l'aider mais que malheureseusement cela était impossible, car le puit était sans fond.
Le détective la trouva particulièrement suspecte et l'envoya à l'asile, en quarantaine et en camisole, car il la prit pour une folle à cause de son histoire de puit sans fond.
Le détective fouilla par la suite le puit et découvrit le cadavre mais la corde qui le relier à l'extèrieur de détacha et il se retrouvi prisonnier du puit.
Pendant ce temps, à l'hopital, la jeune fille faisait valoir ses droits, et on héstima que bien que émotionnellement troublée, elle avait le droit d'être remise en liberté.
Elle retourna chez elle et alla voir le puit ou elle trouva l'odeur des deux cadavres.
Cette odeur, qui lui parvenait délicatement aux narines telle une légère brise parfumée, l'inspira dans ses délires psychopathes :
"- ...Je vais me faire une collection d'odeurs différentes de cadavres !! Comme dans "Le parfum" !!" se dit-elle avant de se renommer Jean-Baptiste Grenouille.
Et elle décida également de ne tuer que des hommes tous de manière différente, après tout le premier était mort d'un fusil à pompes, le second, de faim surement.
Pendant qu'elle réfléchissait à une tactique pour en tuer d'autres, un gars qui s'occupait des eaux usagées avait été envoyé pour vérifier l'état du puit : "- Puis-je regarder ? lui demanda t-il
"- Mais bien sur. Attendez que je vous aide... fit elle en le poussant par derrière.
Après une chute vertigineuse il se fracassa le crane contre un rocher, le sang se mit à couler, il n'y avait pas d'eau mais du sang.
Mais elle se rendit compte que les morts mettaient un certain temps avant de dégager leur délicate senteur. Elle réfléchit alors à un processus d'accélération de la décomposition cadavérique.

Elle inventa alors une machine perfectionnée qui ressemblait à un grand four, ou elle introduisait les corps et qui accelerait leur décomposition, recueillant à part et dans de mignons récipiants leur odeur parfumée.







I summon you... COME, SPIRIT !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis Irving
Admin
avatar

Nombre de messages : 101
Age : 27
Localisation : paumée sur Derris Kharlan... =/
Humeur : ... nice ! ^^
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Mar 2 Sep - 16:48

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarquée dans cette clairière.
Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.
Celle-ci très heureuse ne voulait pas le laisser partir pour finir de nouveau seule.
Elle laissa alors entrer son invité dans sa modeste demeure, puis l'emmena dans son cagibi et ferma la porte à clé.
Elle s'asseya sur une chaise et commenca à lui parler de sa triste vie alors qu'il tapait comme un fou contre la porte qui ne cèderait pas pour sortir de ce miniscule endroit.
Enervée de ne pas être écoutée, la jeune fille attrapa son fusil à pompes et tira, tuant le charpentier... mais un détective privé sonna presque immédiatement à la porte d'entrée.
La jeune fille le laissa entrer puisqu'elle avait jeté le charpentier dans le puit sans fond de derrière chez elle mais elle était prète a recommencer à tuer si il commencait à avoir des soupçons.
Il lui présenta sa carte de détective, lui dit chercher un jeune charpentier qui serait hors la loi, voulant en réaliter déposer une bombe à neutron dans la ville d'à côté et demanda si elle acceptait qur l'on fouille le puit.
Elle lui répondit qu'elle serait ravie de l'aider mais que malheureseusement cela était impossible, car le puit était sans fond.
Le détective la trouva particulièrement suspecte et l'envoya à l'asile, en quarantaine et en camisole, car il la prit pour une folle à cause de son histoire de puit sans fond.
Le détective fouilla par la suite le puit et découvrit le cadavre mais la corde qui le relier à l'extèrieur de détacha et il se retrouvi prisonnier du puit.
Pendant ce temps, à l'hopital, la jeune fille faisait valoir ses droits, et on héstima que bien que émotionnellement troublée, elle avait le droit d'être remise en liberté.
Elle retourna chez elle et alla voir le puit ou elle trouva l'odeur des deux cadavres.
Cette odeur, qui lui parvenait délicatement aux narines telle une légère brise parfumée, l'inspira dans ses délires psychopathes :
"- ...Je vais me faire une collection d'odeurs différentes de cadavres !! Comme dans "Le parfum" !!" se dit-elle avant de se renommer Jean-Baptiste Grenouille.
Et elle décida également de ne tuer que des hommes tous de manière différente, après tout le premier était mort d'un fusil à pompes, le second, de faim surement.
Pendant qu'elle réfléchissait à une tactique pour en tuer d'autres, un gars qui s'occupait des eaux usagées avait été envoyé pour vérifier l'état du puit : "- Puis-je regarder ? lui demanda t-il
"- Mais bien sur. Attendez que je vous aide... fit elle en le poussant par derrière.
Après une chute vertigineuse il se fracassa le crane contre un rocher, le sang se mit à couler, il n'y avait pas d'eau mais du sang.
Mais elle se rendit compte que les morts mettaient un certain temps avant de dégager leur délicate senteur. Elle réfléchit alors à un processus d'accélération de la décomposition cadavérique.
Elle inventa alors une machine perfectionnée qui ressemblait à un grand four, ou elle introduisait les corps et qui accelerait leur décomposition, recueillant à part et dans de mignons récipiants leur odeur parfumée.

Puis, recueillant avec fierté une importante collection de ces fameux récipient, elle décida de les exposer au public, et contacta le propriétaire d'un musée.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphir Teoshi
Admin
avatar

Nombre de messages : 87
Localisation : Je vogue de Bases en Nids, d'ennemis en ennemis...
Humeur : Franchise cinglante...
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Mar 2 Sep - 16:53

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarquée dans cette clairière.
Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.
Celle-ci très heureuse ne voulait pas le laisser partir pour finir de nouveau seule.
Elle laissa alors entrer son invité dans sa modeste demeure, puis l'emmena dans son cagibi et ferma la porte à clé.
Elle s'asseya sur une chaise et commenca à lui parler de sa triste vie alors qu'il tapait comme un fou contre la porte qui ne cèderait pas pour sortir de ce miniscule endroit.
Enervée de ne pas être écoutée, la jeune fille attrapa son fusil à pompes et tira, tuant le charpentier... mais un détective privé sonna presque immédiatement à la porte d'entrée.
La jeune fille le laissa entrer puisqu'elle avait jeté le charpentier dans le puit sans fond de derrière chez elle mais elle était prète a recommencer à tuer si il commencait à avoir des soupçons.
Il lui présenta sa carte de détective, lui dit chercher un jeune charpentier qui serait hors la loi, voulant en réaliter déposer une bombe à neutron dans la ville d'à côté et demanda si elle acceptait qur l'on fouille le puit.
Elle lui répondit qu'elle serait ravie de l'aider mais que malheureseusement cela était impossible, car le puit était sans fond.
Le détective la trouva particulièrement suspecte et l'envoya à l'asile, en quarantaine et en camisole, car il la prit pour une folle à cause de son histoire de puit sans fond.
Le détective fouilla par la suite le puit et découvrit le cadavre mais la corde qui le relier à l'extèrieur de détacha et il se retrouvi prisonnier du puit.
Pendant ce temps, à l'hopital, la jeune fille faisait valoir ses droits, et on héstima que bien que émotionnellement troublée, elle avait le droit d'être remise en liberté.
Elle retourna chez elle et alla voir le puit ou elle trouva l'odeur des deux cadavres.
Cette odeur, qui lui parvenait délicatement aux narines telle une légère brise parfumée, l'inspira dans ses délires psychopathes :
"- ...Je vais me faire une collection d'odeurs différentes de cadavres !! Comme dans "Le parfum" !!" se dit-elle avant de se renommer Jean-Baptiste Grenouille.
Et elle décida également de ne tuer que des hommes tous de manière différente, après tout le premier était mort d'un fusil à pompes, le second, de faim surement.
Pendant qu'elle réfléchissait à une tactique pour en tuer d'autres, un gars qui s'occupait des eaux usagées avait été envoyé pour vérifier l'état du puit : "- Puis-je regarder ? lui demanda t-il
"- Mais bien sur. Attendez que je vous aide... fit elle en le poussant par derrière.
Après une chute vertigineuse il se fracassa le crane contre un rocher, le sang se mit à couler, il n'y avait pas d'eau mais du sang.
Mais elle se rendit compte que les morts mettaient un certain temps avant de dégager leur délicate senteur. Elle réfléchit alors à un processus d'accélération de la décomposition cadavérique.
Elle inventa alors une machine perfectionnée qui ressemblait à un grand four, ou elle introduisait les corps et qui accelerait leur décomposition, recueillant à part et dans de mignons récipiants leur odeur parfumée.
Puis, recueillant avec fierté une importante collection de ces fameux récipient, elle décida de les exposer au public, et contacta le propriétaire d'un musée.

Flaté d'avoir affaire à une collectionneuse si connue (l'étendue odorante de ses senteurs en avait fait quelqu'un de très remarqué), il acceptat sans hésiter, et fit construire un dôme empechant les odeurs de se dissiper, juste pour elle.







I summon you... COME, SPIRIT !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis Irving
Admin
avatar

Nombre de messages : 101
Age : 27
Localisation : paumée sur Derris Kharlan... =/
Humeur : ... nice ! ^^
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Mar 2 Sep - 17:35

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarquée dans cette clairière.
Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.
Celle-ci très heureuse ne voulait pas le laisser partir pour finir de nouveau seule.
Elle laissa alors entrer son invité dans sa modeste demeure, puis l'emmena dans son cagibi et ferma la porte à clé.
Elle s'asseya sur une chaise et commenca à lui parler de sa triste vie alors qu'il tapait comme un fou contre la porte qui ne cèderait pas pour sortir de ce miniscule endroit.
Enervée de ne pas être écoutée, la jeune fille attrapa son fusil à pompes et tira, tuant le charpentier... mais un détective privé sonna presque immédiatement à la porte d'entrée.
La jeune fille le laissa entrer puisqu'elle avait jeté le charpentier dans le puit sans fond de derrière chez elle mais elle était prète a recommencer à tuer si il commencait à avoir des soupçons.
Il lui présenta sa carte de détective, lui dit chercher un jeune charpentier qui serait hors la loi, voulant en réaliter déposer une bombe à neutron dans la ville d'à côté et demanda si elle acceptait qur l'on fouille le puit.
Elle lui répondit qu'elle serait ravie de l'aider mais que malheureseusement cela était impossible, car le puit était sans fond.
Le détective la trouva particulièrement suspecte et l'envoya à l'asile, en quarantaine et en camisole, car il la prit pour une folle à cause de son histoire de puit sans fond.
Le détective fouilla par la suite le puit et découvrit le cadavre mais la corde qui le relier à l'extèrieur de détacha et il se retrouvi prisonnier du puit.
Pendant ce temps, à l'hopital, la jeune fille faisait valoir ses droits, et on héstima que bien que émotionnellement troublée, elle avait le droit d'être remise en liberté.
Elle retourna chez elle et alla voir le puit ou elle trouva l'odeur des deux cadavres.
Cette odeur, qui lui parvenait délicatement aux narines telle une légère brise parfumée, l'inspira dans ses délires psychopathes :
"- ...Je vais me faire une collection d'odeurs différentes de cadavres !! Comme dans "Le parfum" !!" se dit-elle avant de se renommer Jean-Baptiste Grenouille.
Et elle décida également de ne tuer que des hommes tous de manière différente, après tout le premier était mort d'un fusil à pompes, le second, de faim surement.
Pendant qu'elle réfléchissait à une tactique pour en tuer d'autres, un gars qui s'occupait des eaux usagées avait été envoyé pour vérifier l'état du puit : "- Puis-je regarder ? lui demanda t-il
"- Mais bien sur. Attendez que je vous aide... fit elle en le poussant par derrière.
Après une chute vertigineuse il se fracassa le crane contre un rocher, le sang se mit à couler, il n'y avait pas d'eau mais du sang.
Mais elle se rendit compte que les morts mettaient un certain temps avant de dégager leur délicate senteur. Elle réfléchit alors à un processus d'accélération de la décomposition cadavérique.
Elle inventa alors une machine perfectionnée qui ressemblait à un grand four, ou elle introduisait les corps et qui accelerait leur décomposition, recueillant à part et dans de mignons récipiants leur odeur parfumée.
Puis, recueillant avec fierté une importante collection de ces fameux récipients, elle décida de les exposer au public, et contacta le propriétaire d'un musée.
Flaté d'avoir affaire à une collectionneuse si connue (l'étendue odorante de ses senteurs en avait fait quelqu'un de très remarqué), il acceptat sans hésiter, et fit construire un dôme empechant les odeurs de se dissiper, juste pour elle.

En revanche, bien que cette idée fut une réussite totale, elle ne sût que faire des corps restant. Ses instincts cannibales l'insitèrent à les finir en brochettes, mais étant devenue une parfaite collaboratrice du directeur du musée, elle lui demanda de créer un espace reservé à l'exposition... des restes.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphir Teoshi
Admin
avatar

Nombre de messages : 87
Localisation : Je vogue de Bases en Nids, d'ennemis en ennemis...
Humeur : Franchise cinglante...
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   Mar 2 Sep - 18:04

Il était une fois dans une clairière, une petite maisonnée ou habitait une jeune et jolie demoiselle aux longues boucles rousses.
Et malheureusement personne ne venait jamais la voir tant son habitation n'était pas remarquée dans cette clairière.
Mais un jour, un charpentier qui était envoyé pour la construction de la tour Eiffel frappa chez la jeune fille.
Celle-ci très heureuse ne voulait pas le laisser partir pour finir de nouveau seule.
Elle laissa alors entrer son invité dans sa modeste demeure, puis l'emmena dans son cagibi et ferma la porte à clé.
Elle s'asseya sur une chaise et commenca à lui parler de sa triste vie alors qu'il tapait comme un fou contre la porte qui ne cèderait pas pour sortir de ce miniscule endroit.
Enervée de ne pas être écoutée, la jeune fille attrapa son fusil à pompes et tira, tuant le charpentier... mais un détective privé sonna presque immédiatement à la porte d'entrée.
La jeune fille le laissa entrer puisqu'elle avait jeté le charpentier dans le puit sans fond de derrière chez elle mais elle était prète a recommencer à tuer si il commencait à avoir des soupçons.
Il lui présenta sa carte de détective, lui dit chercher un jeune charpentier qui serait hors la loi, voulant en réaliter déposer une bombe à neutron dans la ville d'à côté et demanda si elle acceptait qur l'on fouille le puit.
Elle lui répondit qu'elle serait ravie de l'aider mais que malheureseusement cela était impossible, car le puit était sans fond.
Le détective la trouva particulièrement suspecte et l'envoya à l'asile, en quarantaine et en camisole, car il la prit pour une folle à cause de son histoire de puit sans fond.
Le détective fouilla par la suite le puit et découvrit le cadavre mais la corde qui le relier à l'extèrieur de détacha et il se retrouvi prisonnier du puit.
Pendant ce temps, à l'hopital, la jeune fille faisait valoir ses droits, et on héstima que bien que émotionnellement troublée, elle avait le droit d'être remise en liberté.
Elle retourna chez elle et alla voir le puit ou elle trouva l'odeur des deux cadavres.
Cette odeur, qui lui parvenait délicatement aux narines telle une légère brise parfumée, l'inspira dans ses délires psychopathes :
"- ...Je vais me faire une collection d'odeurs différentes de cadavres !! Comme dans "Le parfum" !!" se dit-elle avant de se renommer Jean-Baptiste Grenouille.
Et elle décida également de ne tuer que des hommes tous de manière différente, après tout le premier était mort d'un fusil à pompes, le second, de faim surement.
Pendant qu'elle réfléchissait à une tactique pour en tuer d'autres, un gars qui s'occupait des eaux usagées avait été envoyé pour vérifier l'état du puit : "- Puis-je regarder ? lui demanda t-il
"- Mais bien sur. Attendez que je vous aide... fit elle en le poussant par derrière.
Après une chute vertigineuse il se fracassa le crane contre un rocher, le sang se mit à couler, il n'y avait pas d'eau mais du sang.
Mais elle se rendit compte que les morts mettaient un certain temps avant de dégager leur délicate senteur. Elle réfléchit alors à un processus d'accélération de la décomposition cadavérique.
Elle inventa alors une machine perfectionnée qui ressemblait à un grand four, ou elle introduisait les corps et qui accelerait leur décomposition, recueillant à part et dans de mignons récipiants leur odeur parfumée.
Puis, recueillant avec fierté une importante collection de ces fameux récipients, elle décida de les exposer au public, et contacta le propriétaire d'un musée.
Flaté d'avoir affaire à une collectionneuse si connue (l'étendue odorante de ses senteurs en avait fait quelqu'un de très remarqué), il acceptat sans hésiter, et fit construire un dôme empechant les odeurs de se dissiper, juste pour elle.
En revanche, bien que cette idée fut une réussite totale, elle ne sût que faire des corps restant. Ses instincts cannibales l'insitèrent à les finir en brochettes, mais étant devenue une parfaite collaboratrice du directeur du musée, elle lui demanda de créer un espace reservé à l'exposition... des restes.

La surprise fut totale. Le directeur du musée la renvoya a l'asile, pour ne plus jamais en sortir. De son histoire, on en garde ses précieux flacons, qui eux, restèrent très appréciés du public, et ils se marièrent tous, eurent plein de bébés flacons puants et vécurent heureux.


[je ferme le topic, vut que l'histoire est finie. On peux en faire une autre ! ^^]







I summon you... COME, SPIRIT !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire à poursuivre I : La jeune fille aux senteurs.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La jeune fille regnée
» Baptème de GIL et BZEUH [Terminé]
» Gosselies VS Paradis, un duel au sommet... ou pas.
» [Paris by night] Manuela de la Vega + Elise de Rochebrune
» [En Cours] On ne va quand même pas appeler ça "demande de bannière" ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Regeneration :: Hors rp :: jeux-
Sauter vers: